Escal’ à Boven. On aurait pu se retrouver aux Baléares…

Lors de la préparation du voyage, pour chaque pays que l’on envisage de visiter, un tour sur le site des affaires étrangères est de mise. On y vérifie les formalités administratives et on prend connaissance des « conseils aux voyageurs ».

Pour l’Afrique du Sud, les deux pages de recommandations ne donnent pas envie du tout de venir: on y risque d’être volé, violé, rapté ou tué… A cela il faut ajouter les animaux dangereux ou venimeux qui habitent de façon endémique le pied des falaises…

Heureusement que Pascal était là, sinon on serait parti se baigner aux Baléares, ça avait l’air plus safe 😋…

Bon, ça c’était il y a quelques jours, aux portes de l’océan indien: nous n’avons pas vu les requins blancs ni leurs méchantes dents, ouf!! Mais revenons à notre arrivée…

Nous avons débarqué le 14 janvier à Waterval boven, directement de l’aéroport de Johannesburg par le minibus réservé de Chine…

Nos premiers jours, c’est Alex de Roc’n Rope qui nous accueille avec un grand sourire et en français; C’est la belle rencontre avec Anne, Eric, Candice et Sam, de la Réunion qui nous font découvrir les falaises et les supers secteurs de God’No Wall et de Superbowl ainsi que les secteurs à mûres 😉; Puis le déménagement vers le camping Tranquilitas, à 8km du village mais à quelques minutes à pied d’une grande partie des voies.

Les trois semaines suivantes, ce sont les orages de montagnes qui frappent ici et là de toute leur force, la vie à 6 dans le camping la semaine et à 30 le week-end. Beaucoup de personnes arrivent principalement de Prétoria ou de Johannesburg pour deux jours pour grimper ou faire du VTT.

Alex me prête un super bouquin, que je recommande, qui relate l’épopée de l’Afrique du Sud :  » Un arc en ciel dans la nuit » de Dominique Lapierre. Paraît-il que « l’Alliance » est encore mieux!! Encore une histoire étonnante du monde… La fin de l’apartheid ne date réellement que de 1994 avec l’arrivée au pouvoir de Nelson Mandela. Mais à part vous dire que ce pays est si étonnant, sillonnant entre Afrique et Europe, que les écarts de richesse nous paraissent si énormes à observer en traversant villes et villages, que le salaire minimum légal est de 3000 Rands (soit 200 euros) et que c’est vraiment peu au vu du niveau de vie, nous ne pouvons pas beaucoup en écrire plus, de peur de raconter des bêtises remplies de subjectivité…

Il y a plus de 700 voies à Boven, souvent longues de plus de 30 mètres. Du grey rouge, lisse… Des projets pour tous…

Après trois semaines au camping, sans wifi ni réseau téléphonique, nous sommes redescendus en stop (déposés par la police), à la lodge de Roc’n Rope (qu’on adore!!). Et donc au village, pour passer deux jours à la cascade, notre secteur favori, où nous avons grimpé avec Anna d’Allemagne et Håkon de Norvège, Nadine et Pascal du fin fond du Canada, avec Juiseppe d’Italie, avec Gilbert, du Rwanda/Tanzanie/Belgique/Afrique du Sud… On y conseille toutes les voies du 6a au 7a, on s’est juste régalé… Même si on a failli se faire foudroyer sous l’orage le dernier matin, mais comme c’était déjà canyoning depuis le début cette journée là, nous sommes juste resté mouillés de 9h à 13h…

Pas eu le temps d’aller visiter le secteur Restaurant Crag. On quitte les lieux après un mois, en regardant déjà les prix des billets d’avion pour revenir…

A votre place, nous n’hésiterions donc pas un seul instant!!

Direction Rockland… Merci Alex et Gustav’ pour toute votre gentillesse et à toutes les chouettes personnes rencontrées pour ces moments partagés… Et à l’inconnu qui, un jour, a laissé un camembert traîner… 😋

Un commentaire sur “Escal’ à Boven. On aurait pu se retrouver aux Baléares…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s