Ainsi font font les petits Patagons….

Que d’histoires depuis notre départ d’El Chaltén, il y a plus d’un mois et demi!! Six jours de stop entre la Ruta 40 en Argentine et la Carretera Austral au Chili, 1500km de parcourus pour rejoindre Esquel, avant la Piedra Parada. 400 km de plus ces derniers jours pour atteindre Bariloche!! Pas de transports ferroviaires ici, mais de grands réseaux de bus qui rejoignent tout le pays. Malheureusement, à des prix qui dépassent trop souvent notre entendement. On préfère alors « faire du doigt » (hacer dedo) comme ils disent ici.

Des rencontres en tout genre, des camionneurs, des vieux, des jeunes, des arrières de pick up ou de camion de bois, des moments de désespoir dans le vent pendant plusieurs heures à attendre que seulement une voiture passe mais aille aussi dans la bonne direction… On a même pris le bac au Chili de Chile Chico à Puerto Ibanez avant de se faire inviter pour la nuit à Coyhaïque chez des gens adorables…

Alors, oui, on est tous d’accord, le stop fonctionne vraiment bien en Patagonie. Il faut juste parfois être prêt à attendre trois heures qu’une voiture passe au milieu de nulle part et accepter de te retrouver 300km plus loin de nouveau Nowhere…

Les paysages sont tellement différents sur la ruta 40 (où les distances entre deux villages sont immenses, le paysage est désertique, sec, rempli de guanacos…), et la Carretera Austral, cette route creusée dans la montagne, où tout est vert et valloné…

Nous avons beaucoup abordés les questions de politique pendant ces trajets, sans connaître réellement l’histoire actuelle. Mais les discours se recoupent énormément : corruption dans toutes les sphères politiques et de la vie quotidienne, inflation depuis 11 ans, problèmes d’éducation. Peu de croyance en un changement possible malgré des élections prochaines. L’économie va mal depuis 2001 et encore plus depuis 3, 4 ans, le pays a subit plusieurs inflations. Depuis que nous sommes arrivés la valeur du peso a diminuée de 25 pour cent…

De notre côté, on a décidé de remonter demain en bus à Mendoza. 18 heures, 1200 km… Après avoir passé trois jours à manger tiramisu, beignets, crêpes, pâtes bolognaises, brownies, patates sautées, glaces, pain-beurre et une petite salade tout de même… On est prêts… Miam, quel kiffe monstrueux !

5 commentaires sur “Ainsi font font les petits Patagons….

  1. Bonjour, intéressant de lire votre trajet en Patagonie car on a fait un peu le même en sens inverse il y a 6 mois. Et on a aussi galéré avec le stop mais aussi fait de bonnes rencontre. Est ce que vous avez grimpé dans la région de Puerto Ibanez et Cerro Castillo? Bonne continuation

    J'aime

    1. Coucou. Trop chouette de vous lire. Etes-vous toujours en voyage? Par où êtes vous passé? On avait bien pensé s’arrêter grimper qqs jours à Puerto Ibanez, topo chargé dans le téléphone… Mais la météo s’est dégradée quand nous sommes passés (pluies). On a préféré ne pas attendre pour pouvoir rejoindre la Piedra Parada où nous avions très envie d’arriver et où nous savions que nous voulions passer trois semaines à un mois. Mais j’aimerai beaucoup prendre le temps un jour de revenir au Chili, et prendre le temps de descendre tte la Carretera Austral, de visiter les parcs, de traverser d’O’higgins à El Chalten… Un peu plus tôt dans la saison… Et pourquoi pas avec de nouveau le matériel de grimpe… Vous avez grimpé à Cohayque et Puerto Ibanez? On se dirige pour notre part vers Las Chilcas, à l’est de Valparaiso. Et on se tâte pour Maipo avec le froid qui arrive… Si vous avez des conseils de grimpe autour de Santiago, nous sommes en plein programme😉, n’hésitez pas!! Des bises de nous deux.

      J'aime

      1. Bonjour. Oui nous sommes toujour en voyage. Nous partons demain en afique du sud à Waterfalls Boven. Nous avons hâte de découvrir ce site. Au sud de Santiago nous avons bien aimé Valle de Condores. C’est vraiment sauvage. Il n’y a pas de camping ou de petit magasin d’alimentation comme à Piedra Parada. Il y a un topo gratuit en ligne. Plus proche de Santiago nous n’avons pas grimpé. Bises

        J'aime

  2. Super heureux de vos nouvelles au bout d’un mois d’absence !
    Ici, en Bretagne, nous avons fait notre premier week-end de l’année à Pen-Hir.
    Pas aussi dépaysant que l’Amérique de sud, mais toujours aussi beau.
    Nous étions 13 du club (ça n’a pas porté malheur…) et croisé Sandrine l’exilée avec 2 normands.
    On a mangé des crêpes et bu des Térénez à votre santé chez Germaine !
    Laurent

    J'aime

Répondre à escaladeux tdm Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s